Pourquoi les thèmes des films Marvel sont-ils si peu mémorables ?

par yanhl, le 29 septembre 2016 à 15h52

Every Frame a Painting est une chaîne YouTube dédiée à l’analyse des films dans leur forme, leur composition visuelle et leur bande-son. La première vidéo ci-dessous analyse l’univers musical des films Marvel et tente d’expliquer pourquoi malgré le déluge de blockbusters issus de leurs comics, il est bien difficile de se souvenir d’un seul des thèmes musicaux qui les accompagnent. Elle est en anglais, mais elle dispose d’une traduction française réalisée par la communauté d’Amara.org.

La seconde vidéo est une réponse à la théorie de Every Frame a Painting qui apporte une autre explication à la faiblesse des thèmes actuels – et trouve même un coupable. Seule une traduction automatique (très) approximative de cette vidéo en anglais est disponible.

En complément, la troisième vidéo est un best of du génial Bernard Herrmann, mentionné dans les vidéos précédentes et connu principalement pour avoir composé les bandes-son de la plupart des films d’Alfred Hitchcock.

La bande-son de 2001 de Stanley Kubrick est également évoquée dans les vidéos précédentes. Elle est souvent prise en exemple dès que le sujet des temp tracks est abordé. Si vous lisez l’anglais et que vous souhaitez être incollable sur le sujet, ce document de 30 pages (PDF) devrait vous rassasier.

13:35
12:15
111:28

2 commentaires

+2
FlowPitt le 05/12/16
La raison pour laquelle les musiques des blockbusters américains actuels et passés est plate et sans originalité est que les films eux mêmes sont plats et sans originalités. Les scénarios standardisés se répètent inlassablement, les nouveaux super-héros ont les même buts, les mêmes combats, vivent les mêmes situations, ont les mêmes états d'âmes que les premiers super-héros.
Le but d'une entreprise de production américaine n'est ni la recherche de l'originalité ni la création artistique, mais bien la réalisation de profit et c'est en répétant inlassablement la même recette qui a fait ses preuve qu'hollywood réalise ses objectifs. Il n'y a pas beaucoup de différence entre un Marvel et un autre, comme il n'y a pas beaucoup de différence entre un Big Mac et un autre. La magnifique compilation des compositions de Bernard Hermann illustre mon propos. Hitchcock, film après film, a exploré les capacités narratives du support audio-visuel avec comme "conséquence" la musique de Hermann.
Pour entendre de la musique de film originale, intéressante ? Regardez des films originaux et intéressants...
0
MorganDC le 25/12/16
Je suis entièrement d'accord !
Je suis fan de Superhero et il est clair que les musiques Marvel sont... Plate !
Mais la production Marvel est parti dans une optique de faire découvrir le talent de jeunes réalisateurs et de même pour les compositeurs... Pour cela peut paraître plat. Tandis que son concurrent DC Comics mise sur le talent et l'expérience des siens (Christopher Nolan, Zack Snyder - Hans Zimmer)
Du coup les thèmes sont déjà plus mémorable et ne s'axe pas à un grand publique.
Vous devez être connecté pour pouvoir commenter les actualités

Sur le même sujet :

Un superbe documentaire sur Björk
En 1997, après deux albums solo, Debut et Post qui avaient rencontré un bon succès dans de nombreux pays, Björk s'apprètait à sortir Homogenic. The South Bank Show…
Une mini série retrace l’histoire de la French Touch
Touche Française est un ensemble de douze petits reportages de cinq à huit minutes, qui résume les différentes époques de la French Touch. N’y allons pas par quatre…
La joueuse de tympanon
La joueuse de tympanon est automate qui, à l’origine, pouvait jouer huit airs composés par Christoph Willibald Gluck sur un petit tympanon. Âgée de plus de 230 ans,…