Jean. a dit :
A mon sens ce n'est pas la musique de jazz qui est en cause, de mon vécu personnel le repoussoir a été le comportement ostensiblement hautain de certains jazzeux (certains, pas tous) envers ceux qui n'avaient pas le bon gout d'être "des leurs" (quoi que ça puisse vouloir dire) Les seuls que j'ai vu en faire encore plus de tonnes que ça, étaient des musicos de classique (certains, pas tous) Mais ils suivaient en gros le même comportement élitiste.

Tant qu'on y fait attention ça brouille l'écoute et on entend plus la musique,
dès qu'on passe outre il ne reste que la musique et plus aucun problème.