Le Taz a dit :
@coloursound
Oui, le gain de temps à la préparation laisse à tout ce beau monde une marge plus intéressante que de prendre soin de limiter le nombre d'instrument endommagés pendant l'expédition. Comptablement ça s'explique, mais ça défie quand même un peu la logique dans le contexte actuel, qui appellerait une consommation au moins plus intelligente, durable, citoyenne, pour ne pas aller plus loin encore.