lajava a dit :
@djPessoa
La quinte naturelle n’apporte rien en terme de couleur (c’est une harmonique de la tonique), en jazz on la joue peu en fait.
Pour la tierce ce que tu dis est vrai mais tout dépend du contexte (un fa ou un fa# qui traîne avant l’accord donne la couleur mineure ou majeure, la rejouer n’est pas indispensable). L’oreille fait le reste.
La suggestion est un art... comme dans les arts graphiques. Vouloir jouer absolument toutes les notes peut être une erreur de goût.