Vets Insanity a dit :
Bonjour,

alors là je sens le besoin de m'expliquer: Il s'agit à l'origine d'un morceau d'Umberto Tozzi, qui est devenu dans sa version allemande (chantée par un Anglais du nom de Howard Carpendale) ce qu'on appelle généralement un "Schlager", mot que je trouve intraduisible, mais c'est un genre qui attire notamment les quinquagénaires +++ (ce que je suis, merde). Faites une recherche "Hitparade" sur Google et vous saurez...

Bon, pour faire court, c'est quand même un joli morceau qui tourne en permanence autour de 4 accords basiques et qui parle d'un mec qui pleure sa meuf qui l'a larguée. Autant dire que je l'imagine prendre des bières à gogo au fond d'un bar miteux et c'est ce genre d'atmosphère que je voulais représenter avec ma version. Exit les violons, place aux guitares.

Il y a une guitare saturée qui joue les solos, une seule piste.
Une guitare saturée en accompagnement (deux pistes avec deux prises 100% g/d).
Une guitare "soft" qui accompagne une partie des couplets (deux pistes aussi).
Une basse saturée style Lemmy.
La voix principale avec le max de grit que je peux y mettre, du délai et de la saturation en plus.
Quelques chœurs au deuxième couplet (3 pistes en tout).
La batterie (rythme 6/8) est pris de Youtube, donc ce n'est pas du VSTi.

Vos commentaires sont le bienvenue, je suis à ma troisième bière et supporte tout genre de remarque. :drunk:










Bonjour,

reprise très simple voire simpliste, d'un morceau déjà pas trop compliqué à la base.

Deux pistes de guitare qui jouent la même chose, mais avec deux prises différents.

Certains refrains à deux voix (qui ne le sont pas dans l'original.

J'ai omis les sifflements de l'original.

Merci de l'écoute et n'hésitez pas de commenter !







Bonjour,

voilà la reprise d'un morceau chanté par Doris Day, bien connu notamment par son utilisation dans le film de Hitchcock, "L''homme qui en savait trop."

C'est une autre collaboration avec @Baking Jazz Power qui a posé une excellente trame guitaristique en trois parties auquel je me suis orienté pour faire le reste:

- D'abord une petite pompe manouche
- Puis au milieu une partie punkrock
- Et pour finir une valse acoustique

J'ai chanté en essayant de m'adapter au contexte, bien évidemment toujours l'intonation de Doris Day en tête...j'espère que vous le reconnaissez. :mrgreen:

Le solo est aussi de @Baking Jazz Power, avec l'amorce inspirée par Chuck Berry.

La basse reste un peu dans le style "manouche" dans les parties punkrock.

La batterie...est celle de "Ace of Spades" de Motörhead: Presque les mêmes bpm, j'ai juste adapté et découpé à partir de la piste (qui est original ou pas loin en tout cas) que j'ai utilisé pour ma reprise que j'ai posté récemment. Elle colle plutôt bien, je trouve.

Rien de spéciale pour le mix, les guitares disto évidemment deux pistes avec deux prises différentes 100% gauche/droite. Pour le chant, la compression est plus discret pour les partie à la voix grave et "In the Face" (+ saturation) pour les parties...heu...gueulées. :mrgreen:

En trois minutes, c'est plié, allez, ne soyez pas radin avec votre temps à perdre. :punk: :mrgreen:

Tout genre de commentaire est le bienvenue !







Bonjour,
1
je commencerai avec les mauvaises nouvelles:

- Ma voix ne sonne pas comme celle de Lemmy
- Ma basse ne sonne pas comme celle de Lemmy

De l'autre côté aucune voix sonne comme celle de Lemmy et pour la basse c'est un peu la même chose.

Alors je vous propose quand même ma reprise de "Ace Of Spades", qui m'a donné l'occasion de jouer de la basse dans le style de Lemmy (au moins ça), cad en strumming comme une guitare: Souvent, il s'agit de power chords à deux ou trois cordes, mais même quand il n'y a qu'une seule corde qui sonne (comme à l'intro ou lors du refrain), il garde le mouvement d'un strumming en étouffant les trois autres cordes. C'était sympa à apprendre et c'est franchement rigolo de jouer de la basse comme ça. Bon, pour la vitesse, il m'a fallu de l’entraînement quand même.

Ce vidéo m'a été bien utile :

Comme il ne s'agit donc pas vraiment d'une basse, mais d'une "deep guitar" (c'est comme ça qu'il l'a défini lui-même), je l'ai traité comme une guitare: Deux prises différents pané à 50% gauche et droite. Il y a beaucoup de saturation mais quasiment pas de fréquence de basse dans la basse, mais ça, c'est voulu.

La guitare avec saturation basique, deux prises 100% gauche et droite. Sinon, pas d'overdub, quand il y a le solo ou les petits licks dans les couplets, il n'y pas de guitare rythmique, c'est la basse qui fait le boulot.

J'ai trouvé un drumtrack isolé sur Youtube, je suppose que c'est vraiment l'original, ou alors ce n'est vraiment pas loin. Je l'ai calé au clicktrack à 139bpm, mais c'était facile, car Phil Taylor avait un timing incroyablement précis, il ne change quasiment pas sur tout le chanson. Du coup c'est la première fois que j'ai pu faire une reprise sans une seule note de midi et VSTi



N'hésitez pas à commenter, mais surtout, si ça vous chante, ouvrez une bière et faites des violents mouvements de rotation de la tête en cadence avec la musique. C'est le Wiktionnaire qui nous explique ce qui veut dire "Headbanging". :mrgreen:



Bonjour,

c'est encore un autre style...je pense que quasiment tout le monde connaît plus ou moins le morceau. C'était à ma connaissance le seul titre germanophone à arriver place 1 dans les charts américains...en 1985. "Rock Me Amadeus" de Falco.

J'ai essayé de ne pas trop m'éloigner de l'original. A la base un morceau très simple qui tourne en permanence autour de 4 accords archi-basique. Mais il y a énormément de travail dans les voix, les effets, les synthés.

Pour ma version il y a:

VSTi Batterie avec des patterns qui alternent essentiellement entre couplets et refrain avec des breaks variables.

La basse, qui est une vrai: Je ne pense pas que ce soit le cas dans l'original, alors j'ai joué un pattern qui se rapproche à peu près de ce que j'ai pu identifié comme ligne de basse.

Le synthé que joue la mélodie principale du refrain. Il y a une petite variation (style un peu "flute") lors de l'intro et un autre son superposé lors des refrains vers la fin, qui fait sortir d'avantage la mélodie.

Un synthé qui fait une nappe, quasiment toujours

Un synthé qui fait une séquence électro, idem quasiment toujours

Une guitare funk (claire avec wah-wah) lors des couplets qui joue simplement les accords de base avec un rythme "funky"

Les inévitables guitares saturées lors du refrain, d'un côté des accords de l'autre un petit pattern rythmique. Elles sont volontairement plutôt discrets.

Une guitare solo...pour le solo lors du pont.

Une piste voix pour les parties Rap

Trois pistes pour le refrain: Voix principale, voix grave, voix de tête, les tous passés par un VST qui créé un effet de chœur avec des multiplications en unisson de chaque piste. Personnellement je trouve l'effet assez réussi.

Une piste pour les vocalises et les "shouts" divers, avec un son plutôt saturé.

Deux autres pistes qui font des "hmmm" lors des deux refrains avant le pont, discrets.



Merci pour l’écoute et comme d'habitude, tout commentaire est le bienvenue