Le Taz a dit :
@le comte
Pour en avoir discuter avec Jean-Baptiste Prohomme, luthier et assez amateur de Gibson, la lutherie de la SG simple et tout acajou à part la touche produit un son direct et équilibré qui finalement nous chatouille gentiment l’oreille de façon immédiate.

Elle a une différence majeure dans sa construction, un manche beaucoup plus dégagé du corps et qui est la principale partie vibrante (me semble-t-il, corrigez moi si je me trompe) sur une solid body, surtout avec un corps aussi fin. Donc elles acceptent un grand nombre de micros, même moyens. Je n'ai jamais changé les micros d'origine de mon ex Orville, ça marchait très bien dans un registre vintage (moins pour le gros graou). Du coup on peut amener la SG sur tous les terrains, comme les Special des années 90 qui étaient vraiment équipées pour le gros son. La seule SG moyenne que j'ai eue entre les mains était une Standard des années 90, vraiment sans vie.