Jean~Christophe a dit :
@theFreeRide
Sacré passage que celui où Chuck Berry et Keith Richards s'accrochent. Surtout que Keith est le genre de mec à démarrer au 1/4 de tour à coups de boule ou de couteau. Mais là c'était Chuck Berry : Keith ne pouvait pas éclater, ni se barrer. Un grand moment je trouve. J'imagine que vers ces époques-là Chuck a dû interpréter ça en se disant que des mecs débarquaient une fois qu'il était célèbre, en se demandant où ils étaient à l'époque où il ramait.

Après il y a sans doute une (au moins petite) dose d'idolâtrie, inévitable lors de tels changements. Le contexte de l'époque était mûr pour que le rock'n'roll éclose. Ca n'est pas arrivé d'une minute à l'autre, en amont il y avait déjà eu toute une progression vers ça. Si ça n'avait pas été Chuck, ça aurait été quelqu'un d'autre, tôt ou tard vers la même époque. Ca n'aurait pas été ce que Chuck en a fait avec son jeu et sa touche, ça n'aurait pas été exactement pareil; mais les guitares et les amplis (etc) étant ce qu'ils étaient à l'époque, le rock n'aurait pas été si différent que ça.