Jean~Christophe a dit :
@theFreeRide
( pour la parenthèse :
je ne pense pas que l’idée du revenu universel consiste à payer les gens à rien faire pendant que d’autres triment à leur place, c’est plutôt de leur éviter qu’ils sombrent dans la misère.
Note bien le tour de passe-passe :
— C'est quoi la misère ?
— C'est ne pas avoir d'argent.


Et hop, ni vu ni connu : on ne remet pas en cause le pouvoir de l'argent, au contraire on le conforte en affirmant que si les gens sont dans la misère c'est parce-qu'ils n'ont pas d'argent. Et que pour les sortir de leur 'misère' il suffit de leur donner de l'argent. Avant les esclaves avaient des chaînes aux pieds, aujourd'hui à ces chaînes on a substitué le fric, et ce sont les gens eux-mêmes qui demandant à en avoir. C'est balaise !

Comme lorsque quelqu'un risque de se noyer parce-qu'il ne sait pas nager. On ne le sort pas de l'eau. On ne lui apprend pas à nager. On lui maintient la tête juste au-dessus de l'eau : son problème n'est pas résolu, au contraire son salut est soumis au bon vouloir de celui qui le maintient artificiellement en vie. Et il en est reconnaissant.
Comme si je te tapais sur la tête à coups de marteau pour te vendre une pommade qui te soulagera de la douleur. Je te crée un problème que tu n'avais pas, pour que tu te soumettes à une solution dont tu n'avais pas besoin.

Au passage, quelle que soit l'interprétation qu'on en fait, ça ne change pas qu'en aval le financement consistera à détrousser ceux qui génèrent une plus-value par leur travail, et non pas en taxant "la finance". Par là je ne dis pas qu'il ne faut pas s'entraider, je dis que c'est une manipulation que de faire croire aux gens qu'être misérable c'est ne pas avoir d'argent, et que c'est les aider que leur maintenir la tête juste au-dessus de l'eau. Ce n'est valable que dans une société qui place le fric au-dessus des gens, et refuse toute remise en cause de ce dogme (parce-que c'est justement comme ça qu'elle maintient son ascendant de quelques-uns sur tous les autres)

Bon on discute hein :wink: J'imagine que ça nous mènerait loin. N'empêche que, hein, bon :siffle: )

Pour revenir au sujet, je suis sûr qu'il doit y avoir beaucoup de monde qui se retrouve dans ce qu'a dit TomFrankSon.