theFreeRide a dit :
Γνῶθι σεαυτόν = connais-toi toi-même ! :wink:
Comme quoi, même si le grec ancien ne se lit pas, il peut toujours se traduire ; moyennant une petite recherche sur l'Internet...

Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Celle-ci est géniale, JC ! :mrgreen:
Au passage, je réagis à ta parenthèse, je ne pense pas que l'idée du revenu universel consiste à payer les gens à rien faire pendant que d'autres triment à leur place, c'est plutôt de leur éviter qu'ils sombrent dans la misère. Puis que font les gens lorsqu'ils ont de l'argent mais pas en quantité excessive ? Eh bien ils le dépensent et cet argent circule, c'est ce qui fait tourner la société ! Il n'y a guère que les plus riches à vouloir accumuler l'argent dont ils n'ont apparemment jamais assez. Du moins pour la plupart, car il peut toujours y avoir des exceptions à tout niveau.
Bref. Dire qu'on nous promettait un avenir de loisirs pendant que des machines travailleraient à notre place, ça laisse songeur. :roll:

Alors Gambit, prendre une année sabbatique, c'est bien beau sur le papier mais il faut avoir ou pouvoir faire de sacrées réserves afin de pourvoir aux impondérables dépenses du quotidien : crédit ou loyer, nourriture, véhicule, cordes de guitare, etc..

À quoi tient la réussite ? Parfois à un gros coup de bol, mais je crois qu'il ne faut rien attendre, tout en restant prêt pour tout !