Le Taz a dit :
@Groove Connected
Les rageux, les rageux... J'ai travaillé dans une école équipée en Mark Bass et DV Mark. Quelle inspiration ça a été. Sur les deux Bad Boy, toujours utilisé simultanément et dans un cadre toujours précis et supervisé, on a fini par lâché l'un des deux, qui tombait systématiquement en panne, a même cramé, a été réparé maintes fois par du personnel ultra qualifié. Une vraie merde. Deux petites têtes n'ont pas posé de souci (à ma connaissance), ce qui n'est pas le cas des combos. Idem, on en a qui est entreposé pour pièces, un autre qui a le tweeter HS, etc. On peut aimer ou pas le son Mark Bass et DV Mark, c'est pas la question. La question c'est que côté fiabilité, ce n'est juste plus ce que ça a pu être. Le fric passe dans les endorsements à tout crin, pour la fabrication par contre, on rabote. Et c'est comme ça qu'on finit par se faire une belle réputation. Avant on avait du matos Peavey, sans contrat ou partenariat particulier, et ça a tenu presque 20 ans d'utilisation intensive sans broncher. Après on aime ou pas le son. Mais quand c'est ton taf, tu te préoccupes encore plus de savoir si ton ampli s'allumera et sortira un son.
Maintenant, qui a pensé à un simple… parasurtenseur ? car le problème du lieu en question vient probablement de là:
Surtensions Industrielles


Maintenant, si il faut être ingénieur pour faire fonctionner correctement leur bouzin, j'ai envie de te dire : autant le construire soi-même. Ou que les gars fabriquent un ampli utilisable par un musicien sans formation supérieure en électronique ou même électricité ? T'imagine si on ne vendait des bagnoles qui ne sont utilisables que par des garagistes pros ? C'est vraiment n'importe quoi.

Quant au déterrage pour régler tes comptes persos, c'est une voie périlleuse...