JACKGORDON a dit :
@Julaz
Tout le monde aime la ES175, pour ses magnifiques sons clairs (avec un léger crunch, ça le fait aussi), mais faut les moyens et si on veut jouer des choses plus moderne jazz/fusion avec un bonne dose de saturation, rien ne vaux une bonne solidbody pour éviter les prises de tête avec les larsens en concert! Donc je dirai une bonne superstrat dont chacun choisira les bois et les micros en fonction du rendu sonore voulu et un jeu de filet plat ou semi-plat gros tirant, un bon floyd Rose pour les adeptes ou un chevalet fixe et roule ma poule ;-) Quid du jazz gitan où les ayatollahs existent aussi mais dont le Pape du genre (B. Lagrène NDR) nous prouve à chaque fois que le jazz est un esprit bien vivant, quelque soit l'instrument sur lequel il joue.
J'ai aussi vu P. Métheny jouer saturé sur une Télécaster, une guitare fretless et utiliser sa Guild solidbody pour envoyer ses solos au son de trompette. .. ces musiciens savent s'adapter au contexte dans lequel ils jouent mais leur créativité n'a pas de frontières, pas de limites aussi au niveau du mariage des timbres des instruments utilisés ( ex:guitare Picasso), timbres qui sont les "couleurs" dans la musique en général. Alors se limiter volontairement à une seule couleur...toute sa vie? Tous les Ayatollahs devraient s'en inspirer plutôt que de copier et momifier un style pour se poser en gardiens du temple! C'est certainement plus rassurant et tranquile mais pas très créatif et ça fait pas avancer le schmilbick