yun_clive a dit :
Pour les effets, je crois qu'on touche au plus compliqué. Car non seulement il existe des palettes de circuits différents, eux-mêmes se retrouvant déclinés (quand ce n'est pas copiés) par plusieurs marques. Et pour rajouter de la difficulté encore, tout ne sonne pas sur n'importe quel ampli. Par exemple une overdrive comme la fameuse tube-screamer fera merveille sur un ampli avec peu de "mid" comme certains amplis Fender, donnant juste ce qu'il faut de graou. Mais aura l'effet d'une perceuse vrilleuse de tympans sur du Orange. Ampli Orange qui accueillera avec bénédiction des circuits comme la Proco Rat, qui peuvent sonner aussi bien sur Fender, mais avec le risque qu'au contraire, le manque de "mids" de l'ensemble fasse passer en arrière plan en situation de groupe.

Pour en rester sur le graou, je t'invite à écouter des vidéos de comparaisons (différence overdrive/disto/fuzz pour commencer, puis entre les différentes fuzz qui existent -tonebender/bigmuff/superfuzz... ensuite). Sur les dites vidéos, observe également quels sont les équipements utilisés, notamment les amplis. Note également quelques groupes dont tu apprécies vraiment le son, et renseigne-toi sur leur set-up.

Pour ma part, j'ai particulièrement aimé (en rythmique en tous cas), le fait de conjuguer une fuzz bien grasse, épaisse, moelleuse comme une big muff, avec un truc plus pointu, perçant, âpre comme une superfuzz. Le top : mélanger les deux sons avec un mixer, même si je suis encore en recherche du "mixer" qui me correspond.