vulcaniasubmarine a dit :
Hello,

Merci pour le compliment. Mais tu sais, mes idées, pour l'instant... Le milieu jazz étant ce qu'il est, je préfère ne pas en parler. Pour eux, les dieux se nomment Ellington, Parker, Monk, et qui suis-je, moi, misérable vermisseau, pour oser dire que je compose, etc. Tu vois le genre ?

Après, il y a une ou deux personnes dans mes parages qui veulent qu'on monte notre propre truc, esprit création avant tout, mais je ne sais pas, je n'ai pas le niveau pour jouer mes morceaux, alors je ne sais comment faire, sans les massacrer non plus.

Pour KC, si tu ne connais pas, tu peux écouter ceci :



Quand je dis que je suis influencé par la prog', je pense essentiellement à eux, qui ont un pied dans la prog', et dans la musique répétitive, qu'ils en soient conscients ou pas. Les trames de Belew, les emberlificotements de Fripp...

Par contre, si quelqu'un peut m'expliquer comment ils organisent l'entrée et la sortie de leurs riffs de fous vers 11,05, je suis preneur, j'avoue que là je ne capte rien à ce qu'ils font. Mais alors, rien de rien !

J'adore la phrase que Fripp répète ensuite, magnifique.

A propos de ce genre de mouvance, il y a des gens vraiment intéressants à écouter :



Et sinon, Magma, toi y en a connaître ? Moi, comme tout compositeur exigeant, j'en prends, j'en laisse (scandale pour les intégristes, pour qui tout ce que fait Vander est, forcément, génial). Là aussi, si je devais conseiller un truc à écouter :



Les percus ? Pour te niquer les doigts, il n'y a pas mieux ! A déconseiller absolument, pour tous ceux qui veulent de l'agilité, que ce soit pour le piano, la gratte, le sax ou autres.

A propos de sax, j'ai un soprano Yam' à vendre, excellent état, jamais trimballé, toujours nettoyé après usage, plein d'accessoires, prix vraiment intéressant. Je ne m'en séparerai que pour investir l'argent dans un bon clavier, style Nord Stage, ou autres. Si tu as quelqu'un qui cherche...

Et Allan Holdsworth, ça te parle ? Ce mec joue de la gratte comme personne. Un vrai alien.

Sur ce, mes respects vespéraux. A suivre. Cheers.