Litcheur a dit :
Ça doit en effet être très subjectif, pour le toucher, parce que mon ressenti est exactement inverse, les flats glissent infiniment mieux que les rounds, en particulier les Chromes et les Deep Talkin'. Au point qu'un garçon passé chez moi récemment essayer une de mes bestioles et habitué à ne jouer que sur du rond a été totalement perturbé par le toucher lisse des LaBella et chacun de ses glissandos (glissandi ? :mrgreen: ) finissait une case trop loin.

Mais c'est sur la définition de "chanter" qu'on va tous différer, comme d'habitude. Toujours ce problème de qualificatif sonore. En tout cas, la fretless de Pino Palladino a chanté tout au long des 80s de façon très reconnaissable (à commencer par les premières notes du "Wherever I lay my hat" par Paul Young qui en ont fait un hit), et il jouait sur des TI flats...