Jean. a dit :
@forain
Non, la loi de conservation de la charge n’est sûrement pas contenue dans u=ri, puisque cette dernière n’est que la relation intégrale dans un cas particulier de la relation locale liant le champ électrique au vecteur densité volumique de courant pour un conducteur donné... la loi de conservation de la charge fait, elle, référence au fait que la divergence de ce même vecteur densité volumique de courant est égal localement à l’opposé de la dérivée partielle de la charge par rapport au temps...rien à voir, donc...


Si la loi de conservation de la charge n’était pas respectée,
des charges disparaitraient ou apparaitraient (on se demande bien comment d’ailleurs)
et par suite le courant I ne pourrait pas être égal à U/R, et rendrait faux U=R.I
donc admettre U=R.I implique nécessairement d’avoir d’abord admis la conservation de la charge.

Bien à vous, monsieur je sais tout et j’essaie de masquer mon erreur (pas bien grave, d’ailleurs) par une autre (beaucoup plus grave, celle-là)
Ah là au moins la raison de ton "intervention" est claire :roll:
Pas d'bol, les concours de bistouquettes ne m'intéressent pas.