bandini59 a dit :
En effet très bon conseils!
un point qui me parait néanmoins important : c'est pas tant de connaitre les noms des notes qu'on chante/joue, mais de connaitre leurs couleur par rapport à l'accord qui me semble essentiel.
Il y' a tout un boulot à faire autour de ça : pour chaque accord, savoir repérer la couleur de chaque note (tonique, tierce quinte septieme neuvième etc...). on peut travailler ça idéalement avec un piano, avec un logiciel type ear master, et en repiquant des phrases de musiciens.
Quand j'improvise, je ne connais pas le nom des notes que je joue,mais je connais leur son dans un contexte donné. Et c'est parce que j'ai travaillé mon oreille, mais aussi, comme l'explique Gbg, parce que j'ai tout un dictionnaire de phrases/plans/idées que j'ai intégré à force de les bosser. Il n'y a vraiment rien de magique, c'est "juste" du boulot.
bonne musique!