lyak a dit :
@Lea_Muna
Note basse : Mi3
Note Haute : Do6 (raisonnablement Si5)


Ok, du coup je pense que tu veux dire Mi2 et Do5 en notation française. Ce n'est pas exagéré, l'ambitus grossira encore à force de travail aussi.

Tu es peut être à l’aise dans les aigus, mais cela ne veut pas dire que tu dois forcement chanter dans les aigu

Forcément, non, mais si c'est là que c'est le plus facile, c'est que c'est quand même très probable que ce soit la tessiture qui corresponde le plus à notre voix :)

L'indication comme "soprane" ou "mezzo" (Alto c'est quand même rare) est surtout valable pour le classique, et sans travailler une voix, c'est très difficile de se prononcer. Après y'a des voix plus ou moins évidentes, mais une voix qui peut aller très haut peut aussi être très ronde, et inverserment. Après, tu as l'air d'avoir l'aigu d'une soprane, y'a quand même de fortes chances que tu le sois. La seule chose que tu sauras plus tard, c'est quel type de soprane tu es ! Ca dépendra de ton timbre, mais aussi de ce que tu veux travailler, de tes profs etc.

J'ai envie de dire, il faut toujours écouter ses premières amours !! Si tu étais attirée par le chant classique, il faut faire ça !

est ce vraiment sa voix? dans les aigus, elle fait des "décrochés" comme elle dit (et parfois cela par en vrille).

J'en reviens à ce que j'ai dit au-dessus, de toute façon hors technique lyrique, cette dénomination n'a pas trop de sens.
Les décrochés sont dû au fait qu'elle exagère sa voix de poitrine, elle "écrase", ce qui fait que lorsqu'elle doit changer de registre et monter en voix de tête, ça fait un décroché.

mais dans la voix "parler" dans une conversation, celle que l’on a tous les jours, et la voix "chanter", cela ne devrait pas trop changer, même si en "gueulant" on a tendance à monter dans les aigus.

En fait si, parce que ça n'a rien à voir. Nous on parle en voix de poitrine, alors qu'on chante en voix de tête. Du coup, même si on parle très grave, on peut avoir la voix qui monte très haut avec une hauteur de confort haute.
Le parlé en voix de tête existait avant, au début du XXeme. On peut imaginer comment parlerait une bourgeoise caricaturale, ben le parlé en voix de tête, c'est ça... Et là en effet, on aurait pu dire que parler et chanter c'est la même chose. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Je croix qu’il faut vraiment connaître sa voix, les cours sont certainement utile pour cela, mais vraiment suffisant?

Il faut des années pour connaître sa voix, savoir où on va etc. C'est vraiment des années de pratique, et parfois, même après 15 ans d'études dans le chant, les gens ne savent toujours pas ce qu'ils sont. Sur les chanteurs débutants, c'est de l'ordre du pronostic. On essaye de déceler un timbre, et voir dans quelle mesure il peut s'éclaircir ou s'arrondir, mais c'est très compliqué. Moi non plus je ne sais pas trop quel type de soprane je suis pour l'instant. Les cours sont indispensables, mais "suffisant" non. Il faut le temps après ^^

En aparté, Sophie est très dure avec elle me, elle chante très bien et a une très belle voix aussi.
Oui !!