lyak a dit :
@Lea_Muna
Pour le "passagio", c'est le "passage", on le dit en français :)
Pour celui des aigus ça varie entre le mi4 et fa#4 (plutôt mi pour les mezzo, plutôt fa# pour les sopranes, mais ce n'est pas absolu). Pour le passage du grave ça serait entre do3 et mi3 environ. (le mi3 étant bien le mi du milieu du piano, il ne faut pas confondre avec les chiffres anglosaxons qui sont décalés).
L'idée est vraiment d'arriver à lisser ces zones de passages, qu'on n'entende pas de changement de registre d'un côté ou de l'autre.

Pour la résonance dans le palais, ça peut justement être une erreur. Quand on fait trop résonner dans le palais (en arrière donc), en entend très fort intérieurement, mais dehors ça sonne moins. Il faut envoyer plus devant, mais de l'intérieur on sentira moins résonner. C'est pour ça que sans personne d'extérieure pour t'expliquer ou te dire quel est le bon endroit, il est très difficile de le trouver seul, souvent trahi par les sensations internes..
Tu peux t'enregistrer en essayant de chanter de différentes manière et écouter pour voir déjà ce qui te semble le mieux.

Quand je te parle d'idée de ta voix, c'est justement ça. Tu n'es pas si "fluette" en vrai, tu as plus de puissance, de grave et de rondeur. Il ne faut pas t'en couper.

Pour les cours, il faut d'abord savoir quel type de chant tu veux vraiment travailler. Moi je prêche pour ma paroisse, je t'inviterais volontiers à faire du classique, mais si tu préfères le jazz par exemple ça serait autre chose.

Que préfèrerais-tu faire ?
Et sinon, as-tu une idée de ton ambitus ? (la note la plus grave à la note la plus haute)