lyak a dit :
franchement obliger des gosses a se taper un ans de solfège avant d’avoir le droit de toucher un instrument, du moins de suivre un cours instrumental, là il y a du déchet


Là je suis entièrement d'accord, je trouve ça stupide plus haut point....

il me reste "greensleeve",un bout de menuet et oublié tous le reste

En même temps le but c'est pas de connaître par cœur une discographie complète, c'est juste d'avoir des automatismes dans les doigts et de déchiffrer des partitions. Le but c'est de pouvoir jouer tout ce que tu veux en fait, juste en lisant un bout de papier sans avoir à l'apprendre par coeur comme un connard pendant des semaines pour arriver à te faire plaisir.

Pour ce qui est du tempérament, c'est en effet dérangeant suivant ta pratique. Si tu fais du piano et de la guitare tu ne vas pas entendre la différence, mais si tu fais du violoncelle, du tuba, trompette ou du chant, tu vas l'entendre.
D'ailleurs si les compositeurs choisissent telle ou telle tonalité, ce n'est pas juste pour faire de la branlette intellectuelle, mais c'est bien parce que La Majeur (3#) va sonner plus brillant que Mib Majeur (3b). (mais en effet c'est le genre de différence qui s'entend en orchestre, ou ensemble de cordes, ou autres instrus non tempérés)

Après je chipotte, y'a des instruments pour lesquels ça ne me dérange pas parce que c'est logique (piano, clavecin, guitare...) mais si on veut chanter une tierce, je pense que c'est vraiment affiner son oreille que de voir la différence entre une tierce et une tierce du piano.

comment tu fais avec la musique d’aujourd’hui

Déjà j'en écoute peu parce que souvent harmoniquement je me fais chier... Après ça dépend, si c'est homogène ça va. Y'a simplement des fois où j'ai vraiment du mal, soit quand c'est vraiment trop faux à côté de la plaque, ou alors quand c'est trop autotuné. Du coup c'est une justesse qui me met un peu mal à l'aise.

---

me permet de donner du sens a ce que je joue;

Tout simplement oui..