lyak a dit :
Alors c’est bien gentil, mais c’est des trucs de profs, ou de pros: il faut faire cela toute la journée, 8H par jour (et encore, la lecture que tous le monde connaît c’est du levé au couché), cela représente énormément de travail, et quand on bosse à coté (quand ce ne doit pas être en plus un sacerdoce dans certaine boite!), que l’on a un "vie"
a coté, et bien faut la faire de manière plus spontanée, avec les moyens du bords.


Je pense que je vais très vite remédier à ça : déjà je n'ai pas du tout suivi une instruction musicale depuis l'enfance. Comme vous, j'ai toujours tout fait à l'oreille, sans aucune théorie jusqu'à mes 26 ans, et je dois même avouer que la musique n'était même pas ma passion première, j'étais plutôt dans l'illustration à la base. Dans tous les cas j'étais extrêmement limitée musicalement. Alors peut-être que j'ai certaines "facilités", mais y'a aussi pas mal de motivation et de choix.
Un jour j'ai tout plaqué et décidé de vivre de la musique. J'ai mis les pieds à la fac et au conservatoire et voilà... Certes c'était un peu violent au début, j'ai dû "rattraper" le retard, mais ça se fait : je suis en fin de 3ème cycle en FM, donc 3 ans au lieu de 9. Faut juste y aller. Et je ne me suis pas non plus empêchée de dormir pour ça... Le solfège ça vient aussi de la pratique, mais ça ne vient que si on se force à utiliser des partitions pour associer la vision à l'auditif.

Pour exemple, j'ai un ami qui est médecin, et qui était en internat en parallèle des études de musique. Il faisait ses 70h de garde par semaine mais continuait de venir aux cours de formation musicale, au cours de chant, + les répés et concerts de différents chœurs.
C'est juste une question de choix...
Après, même si tu ne peux pas condenser et aller trop vite (ce qui est compréhensible, surtout si tu ne décides pas d'en vivre), ce n'est pas tant de travail que ça.

Ne serait-ce que 10min de lecture /jour, tu deviens très très fort à la fin de l'année. Ça vient beaucoup plus vite que ce que tu crois...
C'est bien de percevoir la musique dans toutes ces facettes, à la fois de manière "électronique", certes, mais sans se priver du reste. J'ai toujours tendance à pousser les gens à la théorie parce que ça a clairement changé ma vie, pour avoir vécu sans "à l'oreille", "à l'instinct" tout ça tout ça, et de maintenant avoir toute une autre perspective en plus, c'est une richesse de dingue, et on ne perd pas pour autant l'instinct, il est juste décuplé car on voit plus loin !

En plus la lecture d'intervalle c'est vraiment un truc con-con, tu chopes une musique par intervalle (marseillaise pour la quarte, lettre à élise pour la seconde mineure etc...) tain ça prend quoi, 2 mois avec 2 séances de 15 min par semaine ? Et encore, je compte large... Si on a l'oreille musicale, en 1h c'est réglé en fait... L'automatisme est plus lent en effet, mais à la limite ce n'est pas important d'être super rapide ! Si à partir d'une note tu peux juste chanter l'intervalle que tu veux, en prenant ton temps, bah c'est bien et c'est juste ça qu'il faut !

C'est pas le bout du monde hein...
C'est juste qu'en effet, avec RIEN, ça ne viendra pas.

______

Pour les rythmes irréguliers perso ça ne me pose pas de problème, mais aussi parce que je les bosse en cours... C'est juste une division différente. J'ai chanté plein de trucs de l'Est, avec des 5/8, des 10/8, des 11/8, des 7/8...

En fait, tous le "solfège" et la théorie de la musique enseigné depuis des siècles, datent d’une époque ou l’on ne pouvait pas mesurer physiquement ce qu’il se passait vraiment, et en fait comprendre vraiment. Il n’y avait pas de support, physique sonore, on a inventé l’écriture et mis la musique sur papier. c’est bien mais loin d’être parfait pour la compréhension, d’où peut être autant de "déchets" dans l’apprentissage de la musique (j’ai jeté l’éponge il y a longtemps!), un peu has been et dépassé sur pas mal de points.


Je ne suis tellement pas d'accord !!!
C'est hyper compréhensible, c'est hyper logique, si tu es sensibles aux fréquences et aux proportions, c'est pareil mais avec des noms de notes je vois pas trop la différence...
Quels "déchets" ?..
La méthode d'apprentissage peut être plus ou moins pénible suivant les prof et la méthode utilisée, mais la théorie reste la même, c'est comme la grammaire, c'est juste la compréhension de quelque chose qui EST.