zicopilote a dit :
Une première partie intéressante, bien qu'expéditive.
Mais quand vient le reportage sur le sample......
Plutôt qu'illustrer un axe technique ou un exemple d'emplois de bruitages ou autres échantillonnages, on a le droit à un amas de clichés entremêlé d'un ramassis de conneries tout ça ponctué d'une ode aux dj qui font tourner des boucles à partir de la création des autres où l'on encense encore le rap et le hip-hop pendant des plombes...
Bien sur, le reste n'existe pas, comme d'hab, probablement parce que les popeux, les rockeux et les blueseux n'échantillonnent jamais hein, surement trop cons pour brancher et utiliser un sampler... Malgré tout l'électro est sauvé, y'a eu apparition furtive du Jean-Mimi Jarre...

arté... raté !