De Passage a dit :
@De Passage
Pour tenir compte de la totalité de la surface exposée aux variations de pression, on prend la demi-sphère centrée sur le HP à 1 mètre, ce qui donne S/ρ0.c = 0,01527 (par excès)

Ce qui signifie qu’un HP de 100 dB SPL avec une puissance électrique de 1 W en entrée délivre en sortie une puissance acoustique d’environ 61 mW, soit un rendement de l’ordre de 6 %.
Est-ce que je me suis planté dans mon raisonnement et mon calcul,
L’hypothèse du rayonnement identique sur une demi-sphère ne me parait pas correcte. Il suffit de regarder un diagramme de rayonnement pour constater qu’il n’est pas constant en fonction ni de la direction, ni de la fréquence, et que l’onde arrière n’est pas nulle surtout en bas de gamme. Donc il me semble qu'en bas de gamme, plutôt omnidirectionnel, le calcul donnera une valeur trop faible, et en haut, plutôt directif, trop forte par rapport à la réalité.