Le Taz a dit :
C'est marrant, parce que je me disais que tout ce public qui te filme malgré toi sur scène, en permanence, ça a aussi un petit côté Big Brother, pour l'artiste qui n'a plus le droit à l'erreur sous peine de tourner en boucle sur les réseaux sociaux au moindre loupé...et même quand c'est bien, bref qui n'est plus maître de son image et de celle du spectacle qu'il façonne. Bref, il est bien commode, Orwell.