asiliumproduction a dit :
@globule_655
Je souhaitais juste illustrer le fait qu'il n'y a pas besoin de plus ou moins de micros suivant qu'on veuille une batterie qui tape ou non et que le fait d'utiliser moins de micros n'obligeait pas au trig, pas montrer qu'une approche est meilleure qu'une autre, attention. De même, la technique d'enregistrement n'a rien à voir avec le besoin de compresser ou non. Moins de micros ne veut pas dire plus de compresseurs et vice versa, ça n'a pas de sens et j'ai du coup du mal à comprendre ta démarche...
Le but est de capter la source de la manière dont on souhaite qu'elle contribue au morceau. "On" désignant l'artiste/le groupe.


Je ne vois pas ou ma démarche est compliqué à comprendre. Tu dit peut de source sur une batterie n'engendrera pas un besoin de compresser (phrase de politicien politicien) car dans le font tu as utilisé peut de source et tu as over compresser, tu n'était pas obliger c'est sur, après pour la faire ressortir?

Sous un autre aspet avec beaucoup de source, aucun besoin de compresser quoi que ce soit pour avoir une batterie très présente.

Je me contre fou du nombre de micro ou des techniques employé, Je ne dit pas qu'il faut faire comme ci ou comme ça chacun fait comme il veux. Par conte je rebondi car à la base tu me sort qu'il ne sert à rien de mettre beaucoup de micro sur une batterie mise a part générer des soucis, au final je dit que question transparence de jeux et de son du batteur plus de source ne demande rien pour de base naturellement ressortir dans un mix.

Je n'ai aucune idée de ce que tu as voulu dire ici. Le jeu du batteur n'est évidemment pas passé au beat detective vu les variations de rythme qu'on peut entendre... Pourquoi aller flinguer son jeu volontairement ?? Au delà de ça, le jeu du batteur correspond exactement à ce que voulait le groupe pour le morceau en question. Pour le coup, c'est un jugement qui ne nous appartient pas.


Un musicien qui valide un mix sur la dif du studio avant le mastering... Si il valide la mise à plat il faut laisser tel quel? (pleins de mec validerai la mise à plat...)
A ce stade pas besoin de sondiez les musiciens peuvent le faire eux même (et êtres persoidé que c'est mortel et que ça sonne "pour les 2 ou 3 jours à venir pas plus")


A partir du moment où quelque chose apparait dans le résultat final, c'est que cela a été approuvé et validé par le créateur de l’œuvre. On aime ou on aime pas après c'est autre chose.
Tout ça pour dire que ce qui a été enregistré est ce qui a été jugé le plus adéquat pour le morceau en question et mon esthétique personnelle n'a que peu d'importance (même si elle influence forcément mes choix). Je fais en sorte que le résultat identifie le morceau, pas mon "empreinte". Le but est qu'on parle du son de la batterie de tel groupe sur tel morceau/album, pas du son de la batterie de tel recordist/mixeur.


Nous n'avons pas la même vision. Pour ma part mon boulot c'est de faire sonner un projet (le fait d'aimer ou pas peut importe ce n'est pas vraiment lier, l'important c'est de savoir comprendre, je refuse un bon nombre de projet sur les quel il me serait difficile d’êtres objectif ")

Je n’approuve pas du tout "A partir du moment où quelque chose apparait dans le résultat final, c'est que cela a été approuvé et validé par le créateur de l’œuvre. On aime ou on aime pas après c'est autre chose." ça en revient quand même à ce cacher derrière des :
- c'est pas en place (oui mais c'est l'artistique "dit le musicien") ha bah si c'est artistique
- c'est faux (oui mais c'est l'artistique "dit le musicien") ha bah si c'est artistique
- ça sonne pas (bien c'est le groupe qui voulait ça comme ça c'est pas de ma faute "dit le sondier")

Pour ma part ont me paye pour faire sonner un projet, et trouver des solutions.
Actuellement je suis sur le deuxième album d'un groupe (pour qui j'ai fait leur premier). Certaine ligne de basse sont joué très très haut ce qui engendre un soucis sur la construction fréquentiel du titre (c'est artistique c'est sur. Mais bon ça reste mal penser)
Trois solution:
-Soit ont laisse comme cela et ils n'auront pas un son globale comme il le rêverait
-Soit ont double les partit de basse trop haut à l'octave en dessous, pour que techniquement j'ai toujours ce qu'il faut en bas.
-Soit il joue une octave en dessous

(c'est horrible? j'ai demandé au musicien d'apporter un changement pour bosser correctement et qu'ils soit contant du rendu "en réécoutant le projet quelques semaines plus tard, car c'est ça qui compte, pas qu'il soit contant devant la console en lui passant de la pommade pour finir par êtres déçus quelques semaines plus tard sur le rendu") CF je reprendre pas mal de Emix fait ailleurs à la base, les musiciens était contant en sortant du studio ou tout allait dans leur sens et avec le sourire, pourtant quelques semaines après ils regrettent d'avoir payé un gas qui a dit oui à tout et n'importe quoi et éprouve le besoin de refaire les mix qu'ils juges pourri pour quelques chose de plus approfondi et au quel il n'aurait pas penser (de ne pas payer un mec pour rien quoi)

C'est la qu'est le boulot du sondier à mon gout. Le musicien bosse pas pour le sondier mais pour ces titres. Le sondier bosse pas pour passer de la pommade et faire de la lèche au musiciens mais pour les titres. Et ces personnes bosse ensemble sur un même projet.

Pour info, ce titre est un enregistrement live en studio avec tous les musiciens et instruments dans la même pièce. 3 prises, on garde la meilleure des 3 et basta. Le but était simplement de faire une bonne maquette de leur morceau pour un budget très réduit. La demande du groupe était cependant qu'on sente l'énergie de leur jeu (normal) et qu'il y ait un côté brut de décoffrage à l'ensemble. Il m'a été d'ailleurs dit textuellement : "il faut que ça sonne comme dans la salle de répète. Massif mais brut. Avec l'énergie du live !"

Bien écoute je n'y est pas entendu une prise live, après prise mix j'ai eu le sentiment qu'ils jouaient chacun dans leur coin.
En ce qui concerne le batteur, soit il est vraiment pas fait pour ce type de jeux, soit c'est trop compresser (tel quel je n'entend aucune sensibilité de jeux ou d'approche du musicien "comme si il ce faisait chier" mais si c'est artistique c'est pas grave.

Les parties justifient de la dynamique de jeux deviennent assourdissante bouf tout les autre instrument ce qui n'est pas très agréable (c'est sur que si tu n'offre pas le comparatif au musiciens il ne l'inventera pas lui) maintenant si il valide une connerie, le sondier n'est pas obliger de la valider et il trouve une solution pour que ça reste audible en allant dans le sens de la demande.

Il est peut être bon de préciser que je parlais d'approche artistique et créatrice et donc de l'approche du musicien, pas de celle du recordist dont le seul but est de ne pas gêner la performance ;)

Je n'est pas dit le contraire, mais le sondier est la pour aiguiller la performance. A titre d'exemple un guitariste aura toujours tendance à mettre beaucoup trop de disto (pour finir avec une bouilli pas enregistrable) et c'est interférer avec ça "performance" que de la réduire?
Il en va de même pour certain chanteur ou le doublage de certaine partit devient techniquement important sans avoir à aller au détriment d'un autre instrument (donc musicien) pour la faire passer.

Tu connais l'histoire de l'album Nevermind et d'Andy Wallas? celle ou Wallas demandait des overdub sur les guitares pour les mix (artistiquement Curt Cobain à catégoriquement refuser) wallas as pas lâcher et a demandé de refaire les prises guitare car elles étaient pas bonne. Ce qui lui a donné ces overdub pour bosser derrière et il a mixé l'album.
Au final il a démocratiser l overdub et cette album reste en soit l'album de légende de Nirvana, il la pas fait tout seul loin de la, il a juste apporter ce qui aurait pue lui manquer.

Chacun son taf. Si je choisi d'attaquer au 1176 c'est pas le musicien qui me dira nan attaque au 160a tout comme moi j'irais pas lui dire quel accord jouer.