niceping a dit :
@Paulo77700
C'est donc plus le principe de celui qui a l'argent peux y aller, quelque soit son niveau, et le bon musicien pauvre a le droit d'esperer une bourse ?
Je dis ca de manière relative. Quoiqu'il en soit il ne faut pas forcément être un tueur pour rentrer dans cette école si j'ai bien compris ?


Ben oui, comme dans toutes les écoles, en fait, sauf qu'effectivement, les frais sont assez élevés... tout dépend du cursus, mais il faut compter facilement 15 000 dollars plus le logement, et encore, je suis peut-être loin du compte.
Les frais de scolarité sont de combien a peu près ?

Voici le lien de la page à consulter : www.berklee.edu/pdf/tuition/tuition.pdf

Le "pauvre", comme tu dis, s'il est excellent, aura une bourse décernée par l'école elle-même... comme c'est la tradition aux USA, même lorsqu'il s'agit d'étudiants internationaux. Cela peut aller jusqu'à une bourse totale.
L'état Français était généreux à l'époque où je suis parti dans le début des années 90, et encore, il fallait un sérieux dossier. Ce n'est plus le cas, car ils donnent de moins en moins.

Quoiqu'il en soit il ne faut pas forcément être un tueur pour rentrer dans cette école si j'ai bien compris ?

Non, absolument pas, mais il est conseillé d'avoir déjà un bon niveau, comme pour la Drumtech (qui elle aussi propose des bourses) car les rencontres et les opportunités sont d'autant plus profitables. Je ne connais pas du tout le programme de la MAI.
Dans tous les cas, une immersion totale dans une école étrangère est 100 fois plus bénéfique. Je te renvoie à l'article du jeune Simon Tellier, dans Batteur Mag de ce mois-ci (p 12) qui raconte les premiers mois de ses études à la Drumtech.
Voilà, c'est tout ce que je peux dire ici sur ce vaste sujet...
Bon courage

Laurent