Retour à l’accueil des forums
Derniers messages / sujets :
77 messages / 2627 vues
1
marketingmusical.fr/mentalite-artiste-f… es-percer/

Hello à tous, un article intéressant pour les amateurs de musique voulant se professionnaliser.

Qu’en pensez-vous ?
2
C’est très bien : plus il y aura de musiciens découragés, plus cela laissera de place aux autres :mrgreen:

Sérieusement, le fond me fait un peu penser aux arguments rabachés aux chomeurs : "si vous ne trouvez pas de boulot ce n’est pas parce-qu’il n’y a pas de boulot, c’est parce-que vous n’y croyez pas". Même si ce n’est pas entièrement faux, ça sent un peu bizarre. L’article commence par une sorte de prophétie auto-réalisatrice, comme une tautologie; et la facon dont il se conclut n’est pas vraiment une révélation ni une illumination. Perso je ne vois pas ce qui en sort de concrêtement utile pour les musiciens en question (?)
3
Blah-blah de marketeux.
Constat posé sur du vent...
4
ben tiens...tu commence à lire l’article, et 15 secondes plus tard, t’as une fenêtre racoleuse pour t’inscrire dans un réseau, qui, ayant tout compris à ce monde de brutes, te propose de t’accompagner dans ton projet et sa visibilité...
si je considère que tout "entrepreneur" doit pouvoir se faire accompagner, et que peut-être, je n’en sais rien, il y a un manque cruel de dispositifs d’accompagnement pour les arts, le procédé est putassier… :exploseordi:
et si je me trompe, ben alors, ceux qui ont pondu çà, feraient bien de se faire accompagner eux même sur la communication… :|

edit: quelques minutes plus tard, et après lecture et écoute de certains item du site, ben...c’est à pleurer :gronk:
arrêtes d’embêter les mouches et attrape un biniou...
5
Mouais, encore un mec sorti d’on ne sait où qui donne des conseils.

C’est la nouvelle mode.


Quand on regarde sa bio, il parle vaguement de "formation musicales", mais aucunes vraies références, autant qu’il est fait parti, ou qu’il ai accompagné.



La réalité c’est que selon votre profil, votre niveau, vos gouts, vos contact etc… vous allez faire les choses différemment. A vous de faire les bons choix pour à la fois être en accord avec vous même et à la fois avoir du succès.
6
vous avez réussi à aller jusqu’au bout de ce ramassis de lieux communs, répétitions et débilités… ? j’ai craqué bien avant!…
quand j’ai lu ça "Un artiste fauché est un musicien amateur aigri qui rejette la professionnalisation, car il ne comprend pas que le métier de musicien n’a rien d’inné.", j’ai baillé tellement fort…
du coup je vais me recouché… d’autant que je ne suis plus musicien…
7
Ah vous voyez, vous voyez : vous n’êtes pas positifs !!!

Racketter ceux qui sont le plus dans le besoin n’est pas nouveau, ni la manipulation consistant à les culpabiliser (le problème n’est pas le système, mais les perdants) Y’a pas de petit profit, beaucoup de pauvres qui "donnent" un peu ça aide quand même à engraisser ceux qui sont déjà bien gras. Eux aussi il faut bien qu’ils vivent, n’est-ce pas, ne soyez pas égoïstes.

Peut-être que je me trompe, mais je croyais que les grosses compagnies misaient tout sur quelques chevaux seulement (donc au détriment de beaucoup, beaucoup d’autres) en mettant le paquet quitte à matraquer jusqu’à ce que ca se vende (ou qu’au moins ce soit rentabilisé) Une fois qu’ils ont dépensé du blé pour promouvoir un gus (ou une nana, ou un groupe) ils n’ont plus le choix d’abandonner, il leur faut nécessairement aller jusqu’au bout ("réussir") pour couvrir leurs frais.

Au delà de la musique (films, livres, peinture, etc) tous les plus grands canaux de distribution/diffusion appartiennent aux mêmes (groupes ou personnes) Alors faut pas non plus faire semblant de s’étonner de la monotonie du paysage (soi-disant) artistique ou… intellectueeeeeeeeeeeeeeeel !
intellectuel.gif
8
Je vas écrire un article, ça va s’appeler "la mentalité du musicien médiocre aux dents longues corrompt votre rapport à la musique"
9
Le fond de l’affaire:

10
Titre du sujet accrocheur...qui m’a fait réagir.
En fait, c’est valable dans tous les domaines, il y a du vrai dans ce titre et dans le sujet...et pas mal de clichés également.
Si c’était facile de "réussir", et bien pourquoi autant de monde seraient ils aussi médiocres, à vivre aussi médiocrement?
Tout le monde ferait la satr act, ou une grande carrière dans le foot (cela paie encore mieux).
Mais, mais, il faut bien des cons pour faire tourner le reste, si tous le monde courrait après un ballon, les stades seraient vide: il n’y en aurait même pas.(et pis, construire un stade, c’est bien aussi).
Voilà pourquoi la machine a casser bat à plein tube depuis des millénaires/


mais c’est vrai que très vite, dés le plus jeune âge les carcans s’installent....carcans souvent psychologiques.
11
:lol:

Un autre bon conseil dans le même genre :
12
Mais, mais, il faut bien des cons pour faire tourner le reste, si tous le monde courrait après un ballon, les stades seraient vide: il n’y en aurait même pas.(et pis, construire un stade, c’est bien aussi).
Aujourd’hui si tu veux gagner du pognon dans la musique il ne faut pas chercher ta clientèle chez le péquin moyen qui consomme sa musique à la télé (ou au Auchan ou sur Deezer) mais taper dans le porte-monnaie des personnes qui aiment vraiment la musique c’est-à-dire..… les musiciens !!! Par exemple en faisant payer les groupes pour partir en tournée, des résidences à n’en plus finir, du "coaching" pour t’accompagner dans ta "démarche artistique", des "tremplins" où tu dois refourguer une centaine de places pré-payées à tes potes, etc.....

Bref plutôt que de remplir les salles, il vaut mieux vendre le rêve d’occuper le devant de la scène.
13
Ho que oui, c’est un biz à part entière que de plumer les musiciens naifs
14
Par exemple en faisant payer les groupes pour partir en tournée, des résidences à n’en plus finir, du "coaching" pour t’accompagner dans ta "démarche artistique", des "tremplins" où tu dois refourguer une centaine de places pré-payées à tes potes, etc.....

Bref plutôt que de remplir les salles, il vaut mieux vendre le rêve d’occuper le devant de la scène.
Ah, mais c’est valable dans tous les domaines:
à l’ANPE (dit "pôle emploi" maintenant...y a un coté "pôle position" pour rentrer dans la course) et bien de l’inscription à la fin de droit...et bien les seules propositions sont justement ces "stages" et autres "formations", "coatching" ressemblant étrangement à l’Eglise de scientologie....bien qu’ils en sont pas encore à vendre "l’Electromètre" mais cela va peut être venir.
15
Ah mais plus aucun employeur n’embauche de Sénior, l’expérience et le savoir-faire ne sont plus considérés comme des qualités. Ce qui importe est de savoir courber l’échine, passer des tests QCM bidons, être assez dégourdi pour utiliser Excel mais pas assez dégrossi pour comprendre où tout cela mène. Un juste milieu, quoi.

16
mais plus aucun employeur n’embauche de Sénior,
Tout à fait, bien qu’on essaie de nous faire croire le contraire, mais la réalité, c’est ça.....
17
Ah mais plus aucun employeur n’embauche de Sénior, le savoir-faire n’est plus une qualité.
Je suis un "sénior", mais j’ai la "chance" d’avoir un boulot...et pas grâce à pôle emploi!
Il y a bientôt 10 ans (pour la quarantaine) j’ai traversé une sale période coté boulot, avant et après avoir testé la solution de "créer mon propre emploi" par un magasin de musique (un vieux rêve aussi, faute d’être "musicien"), la même époque ou j’ai vu l’arrivé miracle du statut "d’auto-entrepreneur", prémisse annonciateur de "l’Ubérisation" de notre société.
Bref, en plein doute, déroute, sur mes propres capacités j’avais fait la demande d’un "bilan de compétence" qui ne m’a rien apporté question bilan, suivi de "stage" pas encore appelé coaching à l’époque.
Je n’ai pas pu m’empêcher d’ouvrir ma gueule pendant ses 2 jours de cinoches. Du genre "vous êtes votre propre victime" le chômage c’est dans votre tête, et à 6000 boules la "formation" payée bien sure par l’ASSEDIC et les contribuables: il y a un vrai business sur la misère, et certains ont aussi flairé le "filon".
18
On essaie de nous faire croire le contraire, mais la réalité c’est ça...
Hop un article qui n’est pas orienté jazz fusion ou "Un tel est mort, RIP" et on part dans les "Ils sont vilains ils veulent nous faire croire que...".
Sacré Zikinf :drunk: :tmonpote:
19
Je sais, je sais, tu en as déjà parlé une dizaine de fois (et moi aussi)
Perso je bosse 45h/semaine tout en étant payé 35h/semaine, et suis loin d’être le seul. Fais le bilan sur dix ans de toutes ces heures cumulées, l’économie que ça représente pour les boites, le manque à gagner pour l’Etat, les pertes d’emploi que ca représente pour le marché du travail, etc.

C’est aussi à cause de tout ça que j’ai du mal à ne pas réagir lorsque je lis un article comme celui présenté dans ce topic, où l’auteur croit manifestement s’adresser à des demeurés, qu’il traite avec mépris. Se faire injurier par des attardés n’est qu’une pression de plus parmi tant d’autres.
( c’était un message de l’amicale du baby-boom et des anciens de 68 :mrgreen: )

… après ça faut pas s’étonnner s’il y a d’la r’lance sur la gelée d’coing…
0.jpg
20
Oui, c’est vrai, mais en fait pour être plus précis je voulais faire une référence à une personne que je connais, qui à 62 ans c’est vu proposer une formation (inutile, bien sûr), qui était en fait une façon camouflée de "biaiser" les chiffres du chômage et du RSA, en attendant la date légale de la retraite.
Et, non j’ai pas encore attaqué le whisky, juste un verre de vin en mangeant! :wink:
(Javais pas vu qu’on était pas dans le "zinc", mais ça pourrait....)
:tmonpote:
Répondre